La première fois, on visite Tokyo et on s'étonne. Asakusa. Shibuya, les foules. Shinjuku, les néons. Waou.​

Puis on apprend, on s'habitue et on comprend un peu la ville. Yamanote, autour. Chuo et Sobu, dedans.​

Et ensuite, on se dit "tiens, si j'essayais plus loin".

 

Je suis là pour ça, pour vous emmener sur les zones moins fréquentées, pour chercher les sites moins réputés, pour (re)découvrir ensemble le passionnant Tokyo "profond", sans perdre trop de temps sur celui des foules de touristes (pas besoin de moi pour ça, tout est dans les guides).